Cam torride avec une femme

Femme sexy & nue en cam

Je suce la bite de mon voisin

Matthew, mon voisin super sexy, s’arrêtait pour dîner. Il adorait ma cuisine et s’arrêtait souvent pour goûter mes délices. La sonnette retentit. J’ouvre et je le vois debout. Des boucles sur le front, des tatouages sur les bras, il me fait un sourire radieux. Mon cœur s’arrête. Le simple fait de le regarder me donne des palpitations. Tous les jours, il s’arrête chez moi pour manger un morceau, comme aujourd’hui.

“Hey”, dit-il en me décoiffant, “Qu’est-ce qu’on a aujourd’hui ?” Il renifle l’air. “Wow, du poulet frit !” Il dépose sa guitare sur mon canapé et se prépare une assiette. On finit notre repas et je le vois me fixer. Le repas est terminé depuis longtemps, mais il n’a pas fait un geste pour sortir. “Quoi ?” Je lui demande. “Tu veux aller faire un plongeon dans la piscine ?” demande-t-il. L’aventurière que je suis dit oui. Nous nous dirigeons vers la piscine de l’immeuble. Il enlève son caleçon et saute dans la piscine. Je prends mon temps et enlève ma chemise pour révéler un bikini bleu très léger. Je le surprends à me regarder attentivement, mais il me fait un sourire encourageant et me fait signe d’entrer dans l’eau. Je n’ai jamais pu trouver quelqu’un d’autre que Matthew, mon amour et mon voisin sexy.

Je me glisse lentement vers lui. Nous flottons un peu et nous nous éclaboussons mutuellement. Puis il s’approche vraiment de moi. Il se mord les lèvres et me regarde différemment. “Tu es si belle.” Il dit et dessine son doigt contre mes lèvres. Mon regard se pose sur sa bouche, puis sur ses yeux. Une fraction de seconde plus tard, il m’embrasse sur la bouche. Un léger contact au début, je réponds et il s’empare de ma bouche. Il commence à grignoter, sous mes oreilles, mon cou. Puis son regard se pose sur mes seins, qui flottent dans l’eau. Les tétons se tendent contre le petit bonnet qui me couvre à peine. Il fait glisser ses mains sur mon cou et ma poitrine, s’arrêtant juste au-dessus de mes seins. Il lève les yeux et je hoche la tête pour lui donner la permission.

Ses mains trouvent mes tétons et les parcourent. Je frissonne. Matthew joue avec mes seins, il a l’air fasciné. Il les presse, les masse et les pince l’instant d’après. Je m’accroche à ses épaules pour garder l’équilibre et il sort de l’eau, avec moi dans ses bras. Nous sortons de la piscine, mais il ne me lâche pas. Il se dirige vers une chaise longue sous un abri et s’allonge avec moi. Il approche sa bouche de la mienne et recommence à m’embrasser. Des baisers à bouche ouverte, mouillés et sales qui laissent présager ses intentions. Pendant que sa langue se bat avec la mienne, ses paumes chaudes caressent mes seins. “J’aime tes seins, si pleins et lourds.” Il joue avec eux, les soupesant et passant ses doigts au-dessus de mes tétons. “Je peux les voir ?” demande-t-il. Je hoche la tête, trop timide pour dire quoi que ce soit. Il atteint mon dos et détache le haut du bikini.

“Wow. Tes seins sont magnifiques. Ils peuvent exciter n’importe quel homme, douce Jane. Ces boutons de cerises m’appellent, me montrent du doigt et je veux les manger.” Il grogne. Oh, ça m’excite tellement. Il commence à mordiller mes seins et je le sens jusqu’aux orteils. Ses doigts glissent sur le bas de mon bikini et je sais qu’il sent la moiteur de mon corps. Il me fait un sourire de prédateur et me regarde pendant qu’il enlève mon bas. Ses doigts se déplacent lentement sur mon clito et je sens que plus de jus s’écoule. Il sourit maintenant et l’instant d’après, son doigt est en moi. Il le fait entrer et sortir et je commence à ressentir une douleur. “Matt ! Matt !” Je crie et je me débats. Ses doigts entrent et sortent de moi, pendant qu’il regarde. Puis il baisse la tête et mord mon téton. Je gémis son nom et le serre plus fort.

“Je n’ai pas de protection sur moi maintenant, Janey. Mais je veux tellement ça.” Il semble souffrir. Je le pousse et il enlève son boxer. Son membre ressort, rigide et en colère. Il tire dessus et le caresse. Je le tiens fermement et commence à déplacer mes mains le long de sa tige. Il est dur et j’ai envie de le sucer. Je prends son extrémité dans ma bouche et fais rouler ma langue dessus. Il frissonne et ferme les yeux. Je commence à le lécher, à le sucer avec des tirages puissants et il gémit continuellement. Je le prends dans ma bouche et cette action tire lentement sur son prépuce. “Aaah ! Jane, tu me tues, bébé”, dit-il. Je le prends plus profondément dans ma bouche jusqu’à ce que je puisse le sentir près de ma gorge. Je répète les actions à nouveau, lécher, sucer, et le prendre entièrement. Je recommence à le frotter avec ma main pendant que je suce ses couilles. Il se tortille sauvagement sur la chaise et je sens une montée de puissance. Je le prends à nouveau dans ma bouche, tandis que je pétris et joue avec ses couilles. Je le suce fort quand il tient mes cheveux et jouit dans ma bouche. Il s’allonge sur la chaise, épuisé. Mais après quelques secondes, il se relève. Il rassemble nos vêtements, m’habille et s’habille lui-même et m’emmène à l’appartement.

Nous entrons dans le mien et il me pousse contre la porte et me mord le cou, en frottant son érection contre moi. Il me fait allonger sur le canapé et frotte son érection nue sur mon clito, contre mes lèvres verticales. Le frottement est si agréable que je gémis et me tortille sur le canapé. Mon corps se met à ronronner sous l’effet de ses ministrations. Ses mains sont de nouveau sur mes seins, les massant tout en se frottant contre moi. Je suis presque sûre qu’il est couvert de mon humidité. Il me regarde et je me penche pour le toucher. Il siffle, mais je l’attrape et mets sa tête en moi. Il reste immobile, mais mon corps est impatient et je me tortille pour l’absorber davantage. Sa trique m’étire de la manière la plus délicieuse qui soit. Je le regarde et je gémis : “S’il te plaît, Matt.” Et il s’enfonce avec une telle force que je n’arrive plus à respirer. Il est bien à l’intérieur de moi et je me sens pleine, étirée.

Je me tortille et il recommence à bouger, mais il se retire et se dirige vers son pantalon jeté. Il sort un préservatif et se met en gaine. Puis il revient vers moi, me retourne, me met à genoux et pénètre ma chatte par derrière. La peau claque contre la peau et je crie son nom. “Plus Matt ! Plus fort !” Je gémis. Il me gifle le cul et le choc fait se contracter ma chatte. Il serre ma fesse. “Tu aimes ça, petite cochonne ?”, râle-t-il en giflant à nouveau mon cul. Je me serre encore autour de lui et il gémit. Son martèlement est implacable et je l’entends dire “Je viens”, juste avant qu’il ne s’avance et frotte mon clito. Il le pince et je frissonne quand l’orgasme me frappe. Il est toujours en mouvement en moi quand je redescends de mon état d’euphorie. Mais alors il ralentit et retire sa bite. Il jette le préservatif, serre mon corps contre le sien et s’allonge à nouveau sur le canapé.

Nous sommes silencieux quand il dit : “Tu sors avec moi ?” Je cligne des yeux à sa question, mais il continue : “Bien, tu sors avec moi demain”, il sourit. “Un rendez-vous avec des fleurs et tout. J’aurais voulu ça d’abord, mais j’avais tellement envie de toi.” “Tu veux être avec moi ?” Je demande et il répond : “Oui, je le voulais, depuis longtemps.” Je dis oui et lâche un cri quand il me chatouille et se jette sur moi pour recommencer. C’est mon voisin super sexy.

Je suce la bite de mon voisin

© Copyright 2019 https://www.sexechope.com/ - Tous droits réservés

Tchat Sexy Gratuit